Je suis un coup de balai

Courant octobre, une drôle de sollicitation s’est melée à de nombreuses autres parmi celles qui font notre actualité : une équipe de cinéma souhaitait faire des images sur le curling. Il s’agissait pour elle de produire un court-métrage pour participer à la 9ème édition du Nikon Film Festival sur le thème : je suis le partage.

Lothaire Daix a donc emmené sa caméra et tout son monde à la patinoire Baraban de Lyon fin novembre. De notre coté, on a briqué nos pierres comme jamais afin qu’elles brillent au milieu des acteurs, dans une histoire touchante, où l’émotion passe sans un seul mot… Nous, on aime !

A ce jour, 270 films sont publiés. Une sélection de 50 sera soumise à un jury qui remettra 10 prix (grand prix du jury, prix Canal+, prix des médias, de la mise en scène, de la photographie, d’interprétation féminine et masculine, de la meilleure bande son, des écoles, du public).

Il faut donc être dans les 50. Le public est amené à soutenir les projets jusqu’au 14 février 2019, et le Curling Club de Lyon vous invite à commenter, à voter pour ce magnifique court-métrage et à le partager en cliquant ici : https://www.festivalnikon.fr/video/2018/260.

Parlez-en autour de vous, votez et faites voter pour «Je suis un coup de balai»…

Share Button

A notre place

La Coupe de France, quelque soit la discipline, a une place et un parfum particuliers. Au milieu d’une saison remplie de tournois, cette compétition au déroulement très encadré permet de se rendre compte des exigences du haut niveau. Le Curling Club de Lyon y participe désormais régulièrement depuis 4 ans et avait, cette année, un petit espoir de figurer un peu mieux que d’habitude même s’il fait toujours figure de petit poucet… Dans le groupe A, il fallait se défaire d’Albertville, de Viry (Skip Mario), de Valence et des Contamines. Que des montagnes pour nous.

score match Lyon-AlbertvilleEn première journée, on rencontrait Albertville avec une excellente entrée en matière : on marque 4 d’entrée sur une belle  dernière pierre de Guy, puis on contrôle : l’adversaire ne marque qu’1 pendant qu’on assure notre possession du marteau. On finit même par voler 1 puis 2 au 8 et 9ème end. Tout va bien, gagné 10-6.

score match Viry-LyonLe lendemain, contre Viry, il n’a pas été possible d’être aussi réguliers que la veille : on se fait voler 1 à l’entame puis 2, et on revient en marquant 1 puis en volant  1 puis 2 en frôlant par deux fois la catastrophe, Viry ratant un tir qui leur aurait donné 5… Après la pause, on a tous commis trop d’erreurs pour se faire punir au 7ème end par un coup de 3.Le match était plié : 4-11.

Peu après, le match contre Valence est crucial : on gagne et on se qualifie dans les 6. score match Lyon-ValenceOn est encore devant au tir à la cible, mais de début est chaotique, on est parti pour se fait voler 2, mais notre dernière pierre leur fait marquer 4… On revient en volant 2 fois 1 pour être mené 3-5 à la pause sans être dominé. Ensuite, Valence marque 3 alors qu’on était pas trop mal. On répond par un joli 2, mais le 8eme est fatal : incapable de protéger une position, on s’est fait déborder par un coup de 5 en sortant notre pierre… On a abrégé le match : perdu 5-13.

Au 3ème jour, on joue le Contamines. Match ingagnable sur le papier, le 3 et 4 sont en équipe de France vétérans…. score match les Contamines-LyonMais une victoire, combinée à celle de Viry face à Albertbille nous ouvrirait la porte d’une qualif. On commence sans le marteau et on encaisse logiquement 2. On marque difficilement 1, puis on vole 1 non sans batailler et sans trop d’erreur. Au 4ème end, on est bien en place, mais la garde suivante est imprécise et permet un tir double qui nous met hors de position. Résultat : un vilain coup de 4… Au 5eme, on a l’occasion de marquer 2, mais la dernière pierre frôle l’appui : 1 contre. Notre chance est passée : sur le suivant, 2 tirs dont un double adverse de toute beauté nous laisse admirer l’écart entre le précis et l’à peu près… Bien que mieux que la veille, on subit l’ultra régularité de l’adversaire qui n’a rien raté… Et nous, ce n’est pas le cas. On finit à 5-14.

Rien à redire, avec 1 victoire et 3 défaites, on est dernier du groupe, et 8ème au général sur 10. Avec tout de même des enseignements. Si la régularité a fait défaut, comme souvent, si les longueurs ont été difficiles à reproduire, si on a été très faible sur les tirs, on a été plutôt bien dans l’appréciation des vitesses et on a pas cédé au sur-balayage. En cela, il y a déjà du progrès.

L'équipe de Lyon : André, Marc, Bruno (Nice) et GuyPour l’histoire, chez les hommes, c’est Viry (Skip Vergnaud) qui l’emporte en finale 7-3 face à Besançon, les Contamines sont 3ème, Albertville 4ème. Chez les femmes, Saint-Gervais remporte le trophée devant Viry et Valence. En double-mixte, Besançon s’imposait devant Viry, et et Megève.

Mention spéciale pour l’organisation à Vaujany, et la glace, préparée de manière sublime par des maîtres canadiens de la discipline. Jouer dans ces conditions, c’était juste exceptionnel. On reviendra.

Et merci à l’émission « Tout le sport » sur France3 pour avoir parlé un peu de curling à une heure de grande écoute…

Share Button

Coupe de France : on y sera

C’est la première grosse échéance de la saison pour le club : la Coupe de France de curling se déroule à Vaujany (Isère) du 1er au 4 novembre et réunit cette année 10 équipes. Les 6 meilleures sont qualifiées pour les championnats de France en février 2018. Y être serait simplement une première pour le club.

Dans le groupe A Hommes, le CCL aura fort à faire avec Albertville, Valence, les Contamines et Viry-Chatillon. Le groupe B verra Vaujany, Besançon, Rouen, Nice et la seconde équipe de Viry ferrailler. Il y aura également une compétition Femmes (St-Gervais, Valence, Viry) et le double-mixte (Megève, Vaujany, Besançon, Viry et 3 équipes de Nice).

Pour les lyonnais, André, Guy et Marc, rejoints par Bruno (de Nice), figurer dans les 6 relève de l’impossible, mais qui sait ? Les 8èmes place des éditions 2017 et 2016 étaient, compte-tenu de nos conditions d’entraînement, satisfaisants mais sans plus. Il va nous falloir, un moment, être en capacité de faire jeu égal avec les autres clubs de l’hexagone. L’occasion se présente, il faut la saisir.

Coupe de France Hommes :
Groupe A : Les Contamines / Valence / Viry 1 / Albertville / Lyon
Groupe B : Viry 2 / Vaujany / Besançon / Rouen / Nice

Matchs du Curling Club de Lyon :
1er tour : jeudi 1 novembre à 16h50 contre Albertville
2ème tour : vendredi 2 novembre à 10h35 contre Viry
3ème tour : vendredi 2 novembre à 16h30 contre Valence
4ème tour : samedi 3 novembre à 16h30 contre les Contamines

Phase finale :
demi-finale : dimanche 4 novembre à 08h20
finale : dimanche 4 octobre à 13h20

Programme et résultats en temps réel sur softpeelr.com et live-tweet sur notre fil twitter.

Pôle Sports Loisirs de Vaujany (Isère) – Entrée libre et gratuite

Share Button

La France va mieux

Encore un championnat du monde qui se finit avec une victoire du Canada. Chez eux, à Kelowna, le mixte à l’érable a disposé facilement de l’Espagne, un des adversaires de la France, pendant que la Russie arrachait le bronze en volant le dernier end à la Norvège.

On revient sur cette compétition car l’équipe de France de curling mixte est passé très près d’une qualification, ce qui reste une situation des plus rares en ces temps. Après la victoire éclatante contre la Suède, les bleus pointaient en 2ème place du groupe C malgré les 2 défaites sèches contre l’Espagne et la République Tchèque, deux des favoris. Même le revers contre l’Estonie ne changeait rien : il suffisait de remporter la dernière rencontre contre la Lettonie pour marquer l’histoire. Las, le 5ème end fut le tournant de ce match. En égalisant au 7ème end, la France rendait la dernière pierre à l’adversaire qui en a profité.

Malgré un bilan de 4 victoires et 4 défaites, la 23ème place (sur 35) est encourageante. Le sentiment général est que l’équipe a produit du jeu, qu’elle n’a pas fait que subir, ce qui change fondamentalement avec ce que l’on connaissait jusqu’à présent.

Prochain rendez-vous : les championnats d’Europe, ou la France est engagée dans le groupe B, la deuxième division européenne, à Tallinn (Estonie) partir du 17 novembre.

Share Button

Il se passe peut-être quelque chose

C’est à Kelowna, petite bourgade dans l’ouest canadien, que l’histoire se passe. Il s’y déroule les championnats du monde mixte de curling jusqu’au 20 octobre. La France en est, dans le groupe C, dans lequel la République Tchèque, l’Espagne et surtout la Suède sont des épouvantails. Il y a aussi la Pologne, l’Estonie, la Croatie, la Lettonie et Taipei (ex Taïwan) dont c’est la première apparition internationale sous ce nom.

Equipe de France mixte de curlingL’équipe de France mixte, c’est Manon Humbert, David Baumgartner, Sandrine Morand, et Romain Borini le skip. Son classement international dans la discipline (30ème) n’en fait pas un foudre de guerre. Les bleus commencent bien face à la Pologne en l’emportant 7-5 au dernier end, avant de se faire corriger par l’Espagne 0-7. Face à Taipei, ils renversent une partie mal engagée au 7ème end pour voler le point de la victoire au 8ème et gagner 7-6. Même scénario face à la Croatie où l’équipe de France l’emportait sur la fin 8-6. A ce point, avec 3 victoires et 1 défaite, on aurait signé des 2 mains avant de commencer…

Arrivent les rencontres contre les gros. Les tchèques furent injouables, avec un 0-7 à la clef. Juste après se présente la Suède, l’équivalent du PSG en football… Et contre toute attente, nos bleus ont mené 8-0 au 4ème end et l’emportent 10-4 face à une formation nordique fatiguée. Quelques heures plus tard, malgré un beau retournement de situation au 6ème end face à l’Estonie, les français calaient sur la fin pour s’incliner 6-9. La France est toujours 3ème du groupe C dominé par la République Tchèque et l’Espagne.

Il reste un match dans le round-robin contre la Lettonie. Ce sera vendredi matin 5h, heure française. Une victoire ouvrirait les portes de la phase finale, ce qui n’est jamais arrivé en mixte ! Alors forcément, rien que de penser qu’une qualification est possible, on rêve.

Allez les bleus…

Share Button

Le CCL sur RCF Lyon 88.4 FM

Blaise Fayolle, RCF LyonOn a parlé de nous et du curling sur la radio RCF lyon 88.4 FM, dans l’émission de Blaise Fayolle « L’esprit sportif » du samedi 22 septembre à 11h15. On l’avait accueilli lors de l’entraînement du mardi et fait chausser les semelles glissantes pour exécuter avec nous quelques slides. Et comme souvent, ce sport encore confidentiel ne laisse pas indifférent tant il permet toutes sortes de mode d’expression et de 7 à 77 ans.

On vous laisse écouter (à partir de 5:50) et découvrir notre passion, en espérant qu’un jour, au détour de la patinoire Baraban, vous soyez à votre tour mordu par notre virus…

Share Button

Vous voulez devenir curleur ?

Et bien, c’est le moment ! Ne pouvant être présent dans les forums des associations qui fleurissent durant le mois de septembre, on vous propose mieux : venir directement à la patinoire Baraban de Lyon pour pousser quelques pierres avec nous… Rien de mieux pour découvrir le curling avant de prendre une licence pour partager avec nous toute la fibre de ce sport rare et passionnant.

Le curling allie la précision du geste et l’explosivité physique, l’esprit d’équipe et la réflexion pour adapter la stratégie aux circonstances de jeu. Un sport plus que complet et de grande convivialité, qu’on peut pratiquer de 7 à 77 ans…

Nous vous invitons donc à venir nous rencontrer et jouer avec nous :

  • le mardi 11 septembre de 21h à 23h
  • le mardi 18 septembre de 21h à 23h – complet
  • le mardi 25 septembre de 21h à 23h – complet
  • le mardi 2 octobre de 21h à 23h

Pierres vous attendant sagementNotre capacité d’accueil étant limitée, nous vous demandons de réserver en passant par notre formulaire de contact. Attention, vaut mieux ne pas trop tarder…

Pour profiter au mieux de cette séance, une paire de chaussures de tennis ou basket, ainsi qu’une tenue moyennement chaude mais légère afin de ne pas être engoncé (pas de jean serré), feront très bien l’affaire. On passe quand même du temps sur la glace. N’apportez pas de balais, le club les fournit, ce qui vous évitera d’être ridicule dans la rue.

D’ici le mardi de votre choix, allez revoir les quelques règles du curling. Ca peut être utile.
Nous vous attendons avec plaisir. A bientôt.

Share Button

Une très belle première

C’était la reprise. Enfin. Avec pleins de nouveautés. Côté patinoire d’abord. Une glace « neuve », c’est à dire refaite durant l’été, droite et homogène, comme dans un rêve. Et un éclairage plus dense et régulier. C’est important pour les photos. Et surtout, avec la fameuse seconde piste. Elle est là, tracée en light, et qui permettra d’accueillir un peu plus de monde quand le besoin s’en fera sentir. On a hâte de l’étrenner.

Coté club ensuite. On a inauguré le nouveau matériel. 3 balais neufs. 30 ans que cela n’était pas arrivé. Et surtout le nouveau peebler. Cette fois, les volontaires ont été nombreux pour faire les bulles. Sur la piste bien lisse, le résultat a été spectaculaire : presque une vraie piste de compétition. Dommage que les pierres aient été un peu chaudes. Mais ça n’a pas empêché un match sérieux entre les jeunes avec les pierres jaune et les vieux avec les noires. Ces derniers l’ont évidemment emporté, et on taira par décence le score.
Pierre a beau être content, la pierre jaune va filer, et les noires marqueront encore...Bienvenue 2018/2019.

Share Button

On revient bientôt…

Nouvelle saison, nouvelles dispositions pour l’ouverture de la saison le mardi 4 septembre. On va faire connaissance d’une glace neuve sur laquelle on fonde un peu d’espoir… Et on peut déjà annoncer que les autres mardis de septembre seront consacrées à la découverte de notre sport et à l’inscription des nouveaux licenciés. On ne saurait que trop vous conseiller de réserver rapidement car les places sont comptées…

Plus d’informations sur le sujet très bientôt…

Share Button

On parle de nous…

On ne cesse de le répéter : une fois passée la surprise face à une activité méconnue et un rien décalée, le curling est une activité ludique et accessible qu’on peut pratiquer de 7 à 77 ans. Pour peu qu’il existe des infrastructures. C’est ce que sont venu mesurer les journalistes de LyonActuSport.fr, le temps de notre entraînement hebdomadaire.

La médiatisation obtenue lors des Jeux Olympiques montre de manière évidente qu’il existe un intérêt même en l’absence de participation d’une équipe de France. Notre président a présenté notre sport, qui ne se résume actuellement que par des contraintes et des difficultés qui remettent en cause notre existence même : le Curling Club de Lyon veut simplement jouer.

Mais ce qui se passe à Lyon n’est finalement que le reflet du curling national, réduit à l’invisibilité par sa propre fédération. La vingtaine d’autres clubs en France sont plus ou moins logés à la même enseigne et ne peuvent compter que sur eux-mêmes. L’exemple de la Corée du Sud est édifiant pour ce qu’il est possible de faire en un peu moins de 4 ans pour développer le curling : partie de rien, l’équipe féminine est devenue vice-championne olympique et a suscité un engouement incroyable alors que ses membres et ce sport était inconnus dans cette partie de l’Asie…

La FFSG pourrait en prendre de la graine, mais elle préféré garder ses sous pour le patinage. Elle a même laissé ses athlètes en luge et skeleton pourtant qualifiés pour Pyeongchang à la maison…

Même avec une glace impropre au curling, on continue, parce que le curling, c’est juste génial… Venez essayer (même ceux de la fédé, qui décident sans avoir jamais touché une pierre), et vous verrez !

Share Button