#ECC2016 La Suède encore

Les championnats d’Europe de curling tirent le rideau sur les mêmes vainqueurs que l’an passé. Chez les hommes, la Suède réalise un triplé historique. Elle a empoté sa finale à la dernière pierre de l’extra-end face à la Norvège. La Suède, triple vainqueur de l'épreuveLa Suisse est médaille de bronze, contrôlant sans douter sa partie face à la Russie.
Chez les femmes, la Russie a profité de la fébrilité de l’équipe suédoise qui était pourtant en position de l’emporter à la dernière pierre, pour gagner et signer son premier doublé. Le podium est complété par l’Ecosse qui n’a laissé aucune chance à la République Tchèque.

En division B, la compétition hommes a couronné la Hollande suivi de la Slovaquie qui accèdent à la division A à la place de la Finlande et du Danemark. Chez les femmes la Hongrie et la Turquie accèdent à l’élite européenne et remplacent la Norvège et la Finlande.
Dans cette épreuve, la France est reléguée dans le groupe C qu’elle venait juste de quitter. Elle a passé une semaine difficile, qu’il faut désormais digérer. Peut-être faut-il passer par cette étape pour pouvoir s’aguerrir davantage et être en mesure ensuite de se maintenir. Les gars de Besançon doivent être bien déçus et on les comprend. Mais il faut qu’ils sachent qu’on les soutient et qu’on sera toujours derrière eux à chaque rendez-vous international…

Share Button

#ECC2016 Objectif maintien

L’équipe de France a finit 7ème de son groupe lors des championnats d’Europe de Curling à Braehead en Ecosse avec un seule victoire. Elle doit désormais défendre sa place dans cette 2ème division européenne, et le parcours pour y parvenir est loin d’être simple. Il reste une dernière chance de maintien samedi, face à la Slovénie (et pas la Slovaquie comme précédemment indiqué… Merci @McGregor), la première s’étant envolée dans un match qui a opposé les 2 derniers finalistes de la division C, dans lequel l’Estonie s’est sauvé 3-7. On y croit, ne lâchez rien !

Dans la division A, les finales sont désormais connues. Chez les hommes, la Suède, qui s’est assez facilement imposée face à la Russie, sera opposée à la Norvège qui a assommé d’entrée la Suisse sans lui laisser de chance de revenir. Lors du round-robin, la Suède l’avait emporté 6-3 face à la Norvège dans un match maîtrisé en poussant Thomas Ulsrud, le skip novégien à la faute dans le 9ème end alors que le score était de 3-3.
Chez les femmes, l’Ecosse encore invaincue s’est fait surprendre dès l’entame par la Russie particulièrement solide et précise. Elle rencontrera la Suède, qui s’est défaite habilement de la surprenante République Tchèque, présente à ce niveau à la faveur d’une fin de round-robin en trombe.
A noter que les 2 finales seront retransmises en direct sur La Chaine l’Equipe (ex Equipe21).

Finales : (diffusion en direct La Chaine l’Equipe)
– Samedi 11h : finale Femme Ecosse – Suède
– Samedi 16h : finale Homme Suède – Norvège

Share Button

#ECC2016 La marche est haute

Après 4 matchs dans ces Championnats d’Europe de curling à Breahead, l’équipe de France est déjà hors course pour revenir dans l’élite européenne. Elle n’a guère existé, perdant d’entrée face au Pays de Galle 6-7 à la dernière pierre, jusqu’à laisser s’échapper une victoire pourtant acquise pour mauvaise gestion du temps face à Israel, jusqu’à chuter lourdement face à la Lithuanie qui n’avait rien gagné jusque là. Ducroz, Mouterde, Pagnot, Pizon, BiechelyUn vilain coup de 5 encaissé au 6ème end témoigne d’une inhabituelle fébrilité alors que le match n’avait pas encore basculé. Entre temps, elle s’imposait face à l’Espagne 9-4.
Il en reste 3, et pas forcément des plus faciles, face à la Turquie encore invaincue, la République Tchèque et la Slovaquie, toutes 3 aux avant-postes, pour s’éviter un retour en division C. Pourtant, cette équipe de France a la capacité et le potentiel de faire face si elle parvient faire abstraction de l’ambiance particulière propre à ces grands rendez-vous, et à garder la tête froide. Cela s’appelle l’expérience.

Concernant l’élite européenne, la compétition des hommes est dominée sans surprise par les suisses qui remportent leurs 4 premiers match assez largement. La Norvège et la Suède, accompagnées par les surprenants italiens comptent chacun un défaite. Suivent la Russie et l’Ecosse curieusement battue par l’Autriche et le Danemark. Ces derniers, avec la Finlande et l’Allemagne n’espèrent déjà plus rien.
Chez lez femmes, l’Ecosse emmené par Eve Muirhead domine les débats, mais la Suède, la République Tchèque et le Danemark tiennent le choc. C’est plus difficile pour l’Allemagne la Russie et surtout la Suisse, déjà malmenée sur 2 rencontres. Pendant ce temps, Italiennes et norvégiennes n’ont encore rien marqués.
Rien n’est encore joué, les matchs vont monter en intensité. Quelques-uns seront visibles sur l’Equipe21… Profitez-en, ce n’est pas souvent.

Share Button

Pour aller plus haut

La semaine à venir va être dense : le curling revient sur ses terres ancestrales du 19 au 26 novembre pour un championnat d’Europe qui s’annonce monstrueux. A Braehead, en Ecosse, pas bien loin d’Ailsa Craig, la fameuse île dont on extrait les pierres, se déroulera la compétition majeure (groupe A) regroupant l’élite européenne, mais également le groupe B auquel l’équipe de France hommes vient d’accéder.

L’enjeu du groupe A hommes et femmes est assez simple. Les 7 premières places assurent une présence aux prochains championnats du monde (à Edmonton, du 1 au 9 avril 2017), ces derniers constituant la porte d’entrée aux prochains jeux olympiques de 2018. Décrit comme cela, les enjeux sont limpides. Chez les hommes, La Norvège, la Suède tenante du titre, l’Ecosse et la Suisse ont les palmarès les plus fournis, et ne manqueront pas l’occasion de briller. Mais l’Allemagne, la Finlande et surtout la Russie restent de dangereux outsiders qu’il faudra surveiller de près. Chez les femmes, c’est la Suisse, l’Ecosse et la Suède qui trustent les récompenses. La Russie, vainqueur l’an passé, va évidemment tenter de remettre le couvert, mais il faudra aussi tenir compte du Danemark. Cela promet des belles empoignades.

Les gars de Besançon à la Coupe de FranceOn va évidemment s’y intéresser, mais il faut avouer que notre regard sera plus porté sur le groupe B, la deuxième division européenne dans laquelle l’équipe de France masculine fait figure de bleu… La même équipe, Jean-Olivier Biechely, Louis Pizon, Simon Pagnot, Sylvain Mouterde (Besançon Curling Club) et Theo Ducroz (Curling Club de Chamonix), qui s’était extraite du groupe C en mai 2016 en finissant 2ème, va tenter le même coup pour revenir dans l’élite. Il faudra affronter dans un premier temps un groupe de 8 composé de la République Tchèque, l’Espagne, Israel, la Lithuanie, la Slovakie, la Turquie et le Pays de Galles, dont on ne sait que penser puisque tous ont le même objectif et défendront chèrement leur peau…

Au curling Club de Lyon, on sera encore un peu plus attentif : Sylvain Mouterde y est bien connu : il était licencié au club en 2012 et jouait tous les jeudis soir avec nous à la patinoire Baraban de Lyon. Aujourd’hui, il est membre de l’équipe de France et dispose déjà d’une solide expérience pouvant permettre de finir dans les 3 premières places de ce groupe pour le tour final. C’est tout le mal qu’on lui souhaite, ainsi qu’à ses coéquipiers. Et comme souvent avec l’équipe de France, on tentera de vous informer pendant toute la compétition des résultats de nos copains sur notre fil twitter. Sinon calendrier, résultats et classements sont sur le site officiel de WorldCurling.

La France commence son périple samedi à 15h contre le Pays de Galles. Allez les bleus.

A noter enfin que l’Equipe21 diffusera quelques matchs du groupe A, dont voici le détail :
– Mardi 22 9h : Ecosse-Suisse Homme (différé de la veille)
– Mardi 22 14h45 : Norvège-Allemagne Homme (différé du matin)
– Mercredi 23 9h : Danemark-Allemagne Femme (direct)
– Mercredi 23 14h45 : Suisse-Norvège Homme (léger différé)
– Jeudi 24 9h : Norvège-Suède Homme (différé de la veille)
– Jeudi 24 14h45 : Ecosse-Russie Femme (différé du matin)
– Vendredi 25 9h : ½ finale Homme (différé de la veille au soir)
– Vendredi 25 14h45 : ½ finale Femme (en direct
– Samedi 26 11h : finale Femme (direct)
– Samedi 26 16h: finale Homme (direct)

Share Button

Besançon, sans forcer

Comme l’an passé, Besançon a dominé la Coupe de France de curling. L’équipe de Jean-Olivier Biechely, en pleine préparation pour les prochains championnats d’Europe (du 22 au 29 novembre), n’a pas eu à forcer son talent durant toute la compétition pour se défaire des Contamines en finale sur le score de 9-4. Dans la petite finale, Megève finit sur la 3ème marche du podium aux dépens de Mulhouse. Toutes ces équipes ainsi que Valence (5ème) participeront aux championnats de France du 10 au 12 mars à Genève.

Dans l’épreuve féminine, c’est encore Besançon qui rafle la mise, écrasant sans surprise l’équipe de Valence en 2 rencontres sèches. Chez les juniors, Megève prend le dessus sur Viry en 3 matchs plus équilibrés.

Le CCL avec Viry-ChatillonLe Curling Club de Lyon, dont l’équipe était composé de Guy, André, Gérard et Arnaud (du Valence Curling, qui remplaçait Marc, forfait de dernière minute sur blessure) finit à la 9ème place sur 14 équipes engagées. le résultat final est plutôt conforme à l’objectif fixé, avec 2 victoires attendues (Albertville 11-7, Vaujany 12-5) et 2 défaites tout autant prévisibles (Viry 5-8, Mulhouse 6-9). Mais ce résultat reste pour le club globalement frustrant puisque aucune progression du niveau de jeu n’est constatée. Il nous est impossible d’inquiéter les favoris sans être plus constant et précis. L’équipe aura cependant évité les scores fleuves, ce qui n’est déjà pas si mal.

Les participations du club aux prochains tournois ne sont pas encore fixées. Avant d’y penser, on a pas mal de boulot.
Encore un grand merci à Arnaud pour son sympathique dépannage.

Share Button

Direction Vaujany pour la Coupe de France

C’est la première grosse échéance de la saison pour le club : la Coupe de France de curling se déroule à Vaujany (Isère) du 11 au 13 novembre et réunit cette année 14 équipes, quasi un record. Les 5 meilleures sont qualifiées pour les championnats de France courant mars 2016, épreuve qui désigne l’équipe représentant les bleus dans les compétitions internationales pour la saison suivante.

Viry2 - Lyon, Coupe de France 2015Les favoris sont invariables. Dans le groupe A, Besançon, tenant du titre n’est guère en danger face aux Contamines, Vaujany, Rouen et Strasbourg, ces derniers pouvant espérer quelque chose. Le groupe B est promis à Viry et Mulhouse au dépens d’Albertville, Vaujany 2 et Lyon. Quant au groupe C, le champion de France Valence et Megève doivent néanmoins se méfier de Viry 2 et de Nice. Il pourrait y avoir des surprises, mais en curling, ce n’est guère fréquent.

Pour les lyonnais, ce serait une énorme surprise de figurer dans les 5. Compte-tenu du nombre d’équipes présentes (14), finir 8ème comme l’an passé (sur 12 équipes) serait déjà un résultat intéressant. Pour aider un peu, nous ne jouons que 2 matches le vendredi (au lieu de 3), ce qui répartit mieux les efforts sur la durée de la compétition. Pas sûr cependant que cela soit suffisant…

Groupe A : Les Contamines / Vaujany / Besançon / Strasbourg / Rouen
Groupe B : Viry / Albertville / Vaujany 2 / Mulhouse / Lyon
Groupe C : Valence / Megève / Viry 2 / Nice

1er tour : vendredi 11 novembre à 10h35
2ème tour : vendredi 11 novembre à 15h00
3ème tour : vendredi 11 novembre à 20h00
4ème tour : samedi 12 novembre à 08h30
5ème tour : samedi 12 novembre à 13h30
demi-finale : dimanche 13 novembre à 09h00
finale : dimanche 13 octobre à 14h00

Programme et résultats en temps réel sur http://www.softpeelr.com/ et live-tweet sur notre fil twitter.

Pôle Sports Loisirs de Vaujany (Isère) – Entrée libre et gratuite

Share Button

#WMxCC2016 La Russie à la dernière pierre

Après avoir écarté la Suisse et la Corée, l’hôte russe est resté invaincu chez lui, arrachant la victoire dans les Championnats du monde mixte à la dernière pierre de l’extra-end 5-4 face à des suédois accrocheurs, larges vainqueurs de la redoutable Ecosse en 1/2, jusqu’à faire douter par Finale Russie - Suèdemoment le skip russe Aleksandr Krushelnitckii. Un seul point volé, des ends terriblement disputés ont conclu une compétition de très bon niveau. Vous pouvez revivre cette finale ici.

Pour la petite finale la Corée démarrait bien, mais se faisait voler des points à 2 reprises pour céder franchement 8-4 sur la fin devant l’Ecosse, qui avait auparavant sorti le Canada en 1/4 de finale sur un dernier end haletant.

La France finit à la 28ème place. Souhaitons simplement qu’en 2017, qu’une équipe de France soit présente…

Share Button

#WMxCC2016 avant les quarts de finale

La France n’y est plus. Elle a fini son championnat du monde mixte comme elle l’a commencé, sur une victoire et avec le même score face à la Belgique 8-3, en 6ème position du groupe D et 28ème sur 37 nations présentes. Elle est à sa place de toute petite nation du curling mondial, sans moyens, sans structures, sans même un tout petit soutien d’estime, reléguée dans le placard à balai de la puissante fédération française des sports de glace. On espère que la bande à Stéphane Vergnaud saura capitaliser cette expérience assez exceptionnelle dans la vie de tout sportif. En tous cas, on les remercie d’avoir porté nos couleurs et notre sport. Chapeau bas à vous quatre, et au plaisir de vous revoir sur les tournois français.

photo officielle équipe de France mixteC’est la fin du Round-Robin, cette phase de poule intense d’où se sont extraits les grands, et même la Finlande qui fait figure de miraculée, qualifiée après un tie-break face à l’Angleterre. Parmi les qualifications difficiles, on trouvera aussi celle des Etats-Unis, en danger jusqu’aux derniers instants face à la solide Lettonie. La surprise reste la présence de la Nouvelle-Zelande au profit de la Norvège.

Lors des quarts de finale, ces mêmes Kiwis ont bousculés les suédois pour céder à la toute fin de match. Le Japon, le Canada, la Russie, la Suisse, la Corée et l’Allemagne se sont qualifiés sur des scores plus larges. Quant à l’Ecosse, son skip Cameron Bryce a été monstrueux de précision, privant les américains de points dans les 3 derniers ends dans une rencontre spectaculaire.

Quarts de finale : Suède-Japon Ecosse-Canada Russie-Suisse Corée-Allemagne
Demis-finales et finales samedi 22 octobre.

Share Button

#WMxCC2016 après 5 jours

Ce 5ème jour fut le jour le plus long du championnat du monde mixte de curling à Kazan. Il y avait 2 matchs au programme de la France dans le groupe D, et avec cette intensité cela fait beaucoup même si cela ne s’est pas vu en suivant la rencontre devant les Etats-Unis en direct – que vous pouvez revoir ici. Un peu plus tôt, le match contre l’Autriche débutait bien mal, l’adversaire volant 3 d’entrée, puis marquait un gros 4 au 3ème end. La team Vergnaud atteignait cependant la pause sur un score fleuve de 5-7, mais était dans l’incapacité de refaire son retard pour s’incliner 5-10. Face aux Etats-Unis, Céline, Mathieu, Allison et Stéphane ont eu beau se démener, les ends se sont enchaînés avec une étrange similitude : Etats-Unis - France 6ème tourles américains beaucoup plus réguliers et précis occupaient la maison sans partage, faisant un sans-faute au tir et au draw. Prendre le moindre point devenait un exploit. C’en était déjà un de pouvoir couper 4 pierres rouges promises au tableau d’affichage plus d’une fois. La encore, c’était un autre monde. Score final : 1-9. Il reste qu’on a vu nos amis en direct porter nos couleurs et notre sport. Et rien que pour cela, chapeau ! Il reste une dernière rencontre contre la Belgique pour clôturer cette expérience de belle manière.

Dans le groupe A, l’Ecosse est déjà qualifiée et la bataille fait rage derrière. la Norvège doit encore jouer et battre l’Italie et le Japon qui visent avec insistance les seizièmes de finale, tout comme la Nouvelle-Zélande qui jouera gros devant l’Ecosse. Dans le B, La Hongrie et la Suède ont déjà leur ticket. Elles seront accompagnées de la Finlande si elle bat le Brésil avec une très grosse marge, sinon l’Angleterre en profitera. Dans le C, La Russie est qualifiée. Les dernières places se joueront entre le Tchéquie, le Danemark et la Pologne. Pour le groupe de la France, le Canada est sans surprise. Derrière, cela reste très ouvert sachant qu’il reste un Etats-Unis face à la Lettonie déterminant, et que la Corée a une fin groupe plus facile que l’Autriche. Enfin pour le groupe E, l’Allemagne et la Turquie sont qualifiées et la Suisse n’est guère menacée pour les accompagner.

Et comme il n’y a pas d’images de la France dans la galerie du site officiel, on vous propose ces quelques captures d’écran… Allez les bleus.

Share Button

Suivez France – USA en direct

Championnats du Monde Mixte de Curling 2016, a Kazan (Russie)
Rencontre du groupe D, tour 6, USA-France, à 19h (heure française)

Etats-Unis :
    avec les pierres rouges
    Frances Walsh, MacAllan Guy, Emily Good, Fred Maxie (Skip)
    classement : 4ème
    3 matchs gagnés (BEL 10-5, AUT 6-4, AND 11-1),
    2 matchs perdus (CAN 2-9, KOR 5-6)

France :
    avec les pierres jaunes
    Celine Lagree, Mathieu Dorbe, Allison Brageul, Stéphane Vergnaud (skip)
    classement : 7ème
    1 match gagné (AND 8-5),
    4 match perdus (CAN 2-9, KOR 3-8, LAT 4-9, AUT 5-10)

Commentaires en live tweet hashtag #FRAUSA.

Share Button