A notre place

La Coupe de France, quelque soit la discipline, a une place et un parfum particuliers. Au milieu d’une saison remplie de tournois, cette compétition au déroulement très encadré permet de se rendre compte des exigences du haut niveau. Le Curling Club de Lyon y participe désormais régulièrement depuis 4 ans et avait, cette année, un petit espoir de figurer un peu mieux que d’habitude même s’il fait toujours figure de petit poucet… Dans le groupe A, il fallait se défaire d’Albertville, de Viry (Skip Mario), de Valence et des Contamines. Que des montagnes pour nous.

score match Lyon-AlbertvilleEn première journée, on rencontrait Albertville avec une excellente entrée en matière : on marque 4 d’entrée sur une belle  dernière pierre de Guy, puis on contrôle : l’adversaire ne marque qu’1 pendant qu’on assure notre possession du marteau. On finit même par voler 1 puis 2 au 8 et 9ème end. Tout va bien, gagné 10-6.

score match Viry-LyonLe lendemain, contre Viry, il n’a pas été possible d’être aussi réguliers que la veille : on se fait voler 1 à l’entame puis 2, et on revient en marquant 1 puis en volant  1 puis 2 en frôlant par deux fois la catastrophe, Viry ratant un tir qui leur aurait donné 5… Après la pause, on a tous commis trop d’erreurs pour se faire punir au 7ème end par un coup de 3.Le match était plié : 4-11.

Peu après, le match contre Valence est crucial : on gagne et on se qualifie dans les 6. score match Lyon-ValenceOn est encore devant au tir à la cible, mais de début est chaotique, on est parti pour se fait voler 2, mais notre dernière pierre leur fait marquer 4… On revient en volant 2 fois 1 pour être mené 3-5 à la pause sans être dominé. Ensuite, Valence marque 3 alors qu’on était pas trop mal. On répond par un joli 2, mais le 8eme est fatal : incapable de protéger une position, on s’est fait déborder par un coup de 5 en sortant notre pierre… On a abrégé le match : perdu 5-13.

Au 3ème jour, on joue le Contamines. Match ingagnable sur le papier, le 3 et 4 sont en équipe de France vétérans…. score match les Contamines-LyonMais une victoire, combinée à celle de Viry face à Albertbille nous ouvrirait la porte d’une qualif. On commence sans le marteau et on encaisse logiquement 2. On marque difficilement 1, puis on vole 1 non sans batailler et sans trop d’erreur. Au 4ème end, on est bien en place, mais la garde suivante est imprécise et permet un tir double qui nous met hors de position. Résultat : un vilain coup de 4… Au 5eme, on a l’occasion de marquer 2, mais la dernière pierre frôle l’appui : 1 contre. Notre chance est passée : sur le suivant, 2 tirs dont un double adverse de toute beauté nous laisse admirer l’écart entre le précis et l’à peu près… Bien que mieux que la veille, on subit l’ultra régularité de l’adversaire qui n’a rien raté… Et nous, ce n’est pas le cas. On finit à 5-14.

Rien à redire, avec 1 victoire et 3 défaites, on est dernier du groupe, et 8ème au général sur 10. Avec tout de même des enseignements. Si la régularité a fait défaut, comme souvent, si les longueurs ont été difficiles à reproduire, si on a été très faible sur les tirs, on a été plutôt bien dans l’appréciation des vitesses et on a pas cédé au sur-balayage. En cela, il y a déjà du progrès.

L'équipe de Lyon : André, Marc, Bruno (Nice) et GuyPour l’histoire, chez les hommes, c’est Viry (Skip Vergnaud) qui l’emporte en finale 7-3 face à Besançon, les Contamines sont 3ème, Albertville 4ème. Chez les femmes, Saint-Gervais remporte le trophée devant Viry et Valence. En double-mixte, Besançon s’imposait devant Viry, et et Megève.

Mention spéciale pour l’organisation à Vaujany, et la glace, préparée de manière sublime par des maîtres canadiens de la discipline. Jouer dans ces conditions, c’était juste exceptionnel. On reviendra.

Et merci à l’émission « Tout le sport » sur France3 pour avoir parlé un peu de curling à une heure de grande écoute…

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *